L’équipement

« AU COMMENCEMENT IL N’Y AVAIT RIEN » 

La tâche à venir était immense : rassembler le meilleur matériel possible pour un budget limité. Là, pas d’autres choix possible que d’écumer les blogs de voyageurs et les forums, des heures durant, en espérant dénicher LE matériel solide, léger, pratique et pas trop onéreux.


LA BICYCLETTE

Très tôt, on décide de réaliser le montage nous-même : économiser quelques euros, connaître sur le bout des doigts la mécanique des vélos, et  installer à notre guise des composants simples, solides et efficaces. C’est un premier défi pour nous : à l’époque du montage, ni Charlotte ni moi ne savons vraiment changer une chambre à air !

  • Cadres et Fourches : SURLY Long Haul Trucker : Cadre et fourche en acier chromoly 4130, un classique pour le voyage
  • Jeu de direction : RITCHEY COMP LOGIC + entretoises
  • Cintre : RITCHEY COMP 2X OS FLAT
  • Potence : RITCHEY COMP 4 AXIS (6° – 110mm)
  • Poignées : ERGON GC1 + Bar ends PROCRAFT: Confort, variété des positions
  • Tige de selle : RITCHEY COMP avec recul de 25mm
  • Selle : BROOKS B17 noir : Après un rodage du cuir de 1000 km et un graissage régulier, c’est du bonheur pour Rémi ! La selle Brooks femme de Charlotte à tendance à se déformer moins vite.
  • Groupe complet : SHIMANO DEORE 3×10 (24-32-42 / 11-36)
  • Freins + Shifters : V-BRAKES SHIMANO DEORE
  • Pedales : mixtes (Plat et SPD) SHIMANO M324
  • Roues (Avec le cadre, c’est sans aucun doute l’élement le plus important pour un vélo de voyage. Montage artisanal chez Spacycles) :
    • Moyeux SHIMANO XT
    • Jantes : RIGIDA Sputnik 26″ 36rayons : LE compromis solidité/poids [Puis une jante RYDE Andra 30 dès la Géorgie, après un soucis sur le moyeu Deore XT…]
    • Rayons : SAPIM Race + Strong
    • Chambre à air : SCHWALBE Schrader 26″ x 1.5-2.5
    • Pneus : SCHWALBE Marathon Plus Tour Performance : réputé increvable et incroyablement résistant [Puis SCHWALBE Marathon Mondial Double Defense tringle souple]
  • Porte bagages : TUBUS Cargo + Tara.
  • Accessoires :Passage de cables sur le cadre Surly : Shimano SM-CS50
    • Rétroviseur BUSCH&MÜLLER Cycle Star 60mm : l’accessoire sécurité indispensable !
    • Porte bidon ZEFAL classique + BBB Fueltank
    • Garde boue : SKS Bluemels 60mm – 26″
    • Sonnette
    •  Compteur : VDO M2 filaire [Puis Decathlon san fil et Sigma BC 7.16 Wireless]
    • Maillon rapide : SRAM Powerlock 10v
    • Protège selle : le cuir n’aime pas l’eau
    • Eclairage arrière : BUSH&MÜLLER 4D Toplight
    • Antivol KRYPTONITE Keeper 785 (niveau de sécurité : 5/10)
    • Casque : Certains pays obligent le port du casque en ville. Ex: Australie

Le montage est finalement facile, pour peu que l’on prenne le temps. Les quelques outils nécessaires :

  • Coupe tube (pour recouper le cintre trop large, et la tige de fourche)
  • Clé à molette + fouet à chaine + démonte cassette
  • Dérive chaîne PARKTOOL
  • Un testeur de chaîne pour savoir quand changer celle-ci
  • Un multi-outil tournevis-clé allen
  • Un pot de graisse marine de chez RONT PRODUCTION

Si nous avions à refaire le montage, nous ne changerions rien, mais pour éviter de faire monter ma tension à 25,  je m’équiperais de deux outils en plus :

  • Une pince coupe cable
  • Un accessoire pour monter l’étoile du jeu de direction et pour fixer la buté basse du jeu de direction sur la tige de fourche.

Remerciements
l’Atelier36rayons et Maximilien Duprey, ainsi que l’immense communauté de VoyageForum 

Concernant les sacoches, le choix s’est porté sur la marque ORTLIEB pour la qualité de leurs matériaux, la fiabilité de leur système de fixation et l’imperméabilité assurée par le système de fermeture.

  • ORTLIEB Front Roller classic (2×12.5L) gris
  • ORTLIEB Back Roller classic (2x20L) gris
  • ORTLIEB Ultimate 5 classic (taille M 7L) gris
  • ORTLIEB Rack Pack (taille M 31L) gris
La trousse de soin de la bicyclette :
  • Pompe Zefal HPX [Nul ! inutilisable après 10 utilisations]
  • DuctTape + brosse à dents + chiffon + lubrifiant de chaine + tube de graisse marine Ronts Prod.
  • Fouet à chaine + démonte cassette + clé à molette
  • Clé Hollowtech II + démonte manivelle
  • Dérive chaine + maillon rapide 10v + pince à maillon rapide
  • Clé à rayons
  • Clé à cone de 17
  • Testeur de chaine + rilsans + démonte pneu + rustines
  • Kit de clés Allen + Phillips + plat + Torx + vis de rechange
  • Multioutil STANLEY
  • Pince coupe cable
  • Jeux de cable de frein + dérailleur + gaines
  • Rayons de rechange : Avant = 262mm Sapim Race / Arrière droit = 260mm Sapim Strong / Arrière gauche = 261mm Sapim Race
  • Graisse pour le cuir + clé de selle BROOKS
  • Jeu de pédalier Hollowtech II + Patins de frein de rechange
  • Galets de dérailleur de rechange
  • Rustines

LE MATÉRIEL DE BIVOUAC

Objectif : robustesse, qualité, efficacité, simplicité et modularité.

  • Tente MSR Hubba NX Verte + Footprint MSR Hubba + abside MSR Gear [Puis Hubba Hubba NX avec Charlotte :)]
  • Tapis de sol : THERMAREST Z-LITE : Entre le tapis de mousse simple et le tapis autogonflable plus chaud mais plus fragile) [Puis matelas semi-gonflable pour nous deux]
  • Oreiller gonflable FERRINO [Vite creuvé…]
  • Duvet 15° : WILSA Tarifa : Hyper compact et léger, pour l’été en plaine, ou en complément d’un duvet plus chaud
  • Duvet 0° à -5° : TRIPLE ZERO Ansabère 400 : De l’artisanat français, ce qui se fait de mieux en duvet d’oie 800 CUIN.
  • Sac à viande en soie de chez DECATHLON : protection du sac de couchage et confort thermique supplémentaire.
  • Moustiquaire de tête TATONKA
  • Moustiquaire Trek 1 personne imprégnée chez PHARMAVOYAGE : Pour les nuits chez l’habitant ou à l’hôtel dans les zones où le paludisme est présent. [Utilisé deux fois en un an…]
  • Sac à dos : Wilsa Raid 38 – Une référence chez les trailleurs et les randonneurd MUL : Pour la ville et les quelques treks en montagne.
  • Popote + gobelet inox : TATONKA Set Large (Une casserole + une assiette + un faitout) + une cuillère + sel et curry. S’est ajouté au kit une poêle teflon MSR, une spatule et quelques acessoires…
  • Reservoirs d’eau : ORTLIEB 4L avec pommeau douche : Pour la douche ou pour assurer une grosse réserve d’eau dans les déserts
  • Gourde : NALGENE 1L + d’autres bidons
  • Couteau : MORAKNIV (cuisine et bushcraft) puis un couteau artisanal spécialement forgé par https://www.facebook.com/elementsknives/
  • Réchaud : MSR DragonFly multicombustible (Essence C, Essence sans plomb, Kérozène, Gazole) + Bouteille 0.75L : Précis, robuste et stable
  • Briquet / Allumettes tempête / bâton de magnésium LIGHTMYFIRE / amadou dans une boite étanche (un vieux tube d’aspirine) / firesticks de résineux
  • Une petite trousse de toilette (savon + brosse à dents + dentifrice + miroir + coupe ongles)
  • Un carnet de voyage
  • Purification de l’eau : SteriPEN Ultra (stérilisation de 0.5L/min grace aux UV – également efficace sur les virus) + Micropur Forte en complément.
  • Un harmonica [Vite renvoyé – Charlotte tenant à conserver – à juste titre – son audition]

LES VÊTEMENTS

Pour l’hiver, respecter le système des « 3 couches » : couche 1 près du corps, transfert l’humidité vers l’extérieur / couche 2 chaude / couche 3 coupe vent et/ou coupe pluie
Pour l’été : privilégier des vêtements amples et respirants, bannir le tout synthétique pour les fortes chaleurs (ceux-ci sèchent trop vite, par conséquent le corps produit plus de sueur pour réguler sa température, et la déshydratation s’accélère)

  • Tshirt  en laine merinos ICEBREAKER et ENDURA
  • Tshirt manches longues en laine mérinos ICEBREAKER x1
  • Chemise : laine merinos ICEBREAKER x1 : Pour la ville, les rendez-vous aux ambassades, le passages des frontières,…
  • Shorts VTT : ENDURA Hummvee
  • Casquette légère THE NORTH FACE
  • Pantalon VTT : ENDURA Hummvee
  • Pantalon-short léger VERTICAL Aubrac
  • Gilet + brassard réfléchissant
  • Veste polaire légère THE NORTH FACE en Thinsulate
  • Doudoune sans manches en duvet TRIPLE ZERO Ibon de l’Hurs 100 + capuche : Pour le bivouac par temps froid, duvet d’oie 100% – 800CUIN
  • Veste imperméable respirante : THE NORTH FACE Solaris Triclimate (membrane Hyvent réspirante)
  • Veste coupe vent légère VAUDE Air Men Jacket II
  • Chaussures : SHIMANO SH-XM9 avec cales SPD
  • Collant polaire ICEBREAKER : Pour la nuit et sous le pantalon quand il fait froid
  • Poncho Fulap de chez SPAD DE VILLE. Spad de ville est une marque Grenobloise, leur poncho spécial vélo est bien couvrant et dispose d’une casquette bien pratique.
  • Sous-vêtements en laine mérinos ICEBREAKER
  • Bonnet léger : laine mérinos ICEBREAKER
  • Bonnet chaud : Arc’teryx
  • Tour de cou BUFF mérinos
  • Gants SEALSKINZ + sous gants DECATHLON

 Laine mériquoi ? La laine mérinos est une laine qui provient de moutons de la race mérinos originaire d’Espagne. Ce sont des moutons qui sont bien adaptés à des conditions climatiques difficiles et notamment au froid, grâce à leur laine d’hiver qui très isolante. L’été, ils ont une laine qui est plus légère et respirante pour les isoler du chaud et rester « au frais ». Cette laine plus fine a la particularité de ne pas gratter, et est aussi naturellement antibactérienne, ce qui réduit TRÈS fortement les mauvaises odeurs ! De plus, elle a l’avantage de sécher bien plus vite qu’un vêtement en coton, mais tout de même moins vite que la fibre synthétique : c’est parfait pour l’hiver et pour l’été.


L’ELECTRONIQUE

Pour du voyage 2.0, à l’ère des internets.

  • Lampe frontale PETZL Tikka
  • Adaptateur de prises de courant
  • cables mini et micro USB, USB-C
  • Smatphone SAMSUNG Galaxy A5 2017 (Etanche IP68) + Fixation RAM MOUNT
  • Montre baromètre et altimètre CASIO Protrek PRW-2000
  • Reflex CANON EOS 100D (APSC) + objectif UGA CANON EF-S 10-18mm F/4.5-5.6 avec filtre polarisant HOYA 67mm (paysages) + objectif CANON EF 50mm F/1.8 (portraits/nocturne) + objectif pancake CANON EF-S 24mm F/2.8 (scènes de vie et videos) + 2 batteries de rechange
  • Trépied CULLMANN Nanomax 400T
  • Sacoche LOWEPRO Nova 160AW
  • Action Cam SONY FDR-X1000VR 4K Stabilisée + Fixations RAM MOUNT
  • Panneaux solaires ANKER 21W + Powerbank
  • Liseuse Kindle
  • Ultrabook ASUS Vivobook 14″ + HDD portable 1To

TROUSSE A PHARMACIE

Médicaments :
  • Vaccins : voir la rubrique budget vaccination
  • Paludisme : pas de chimioprophylaxie. Je prends de la Malarone (Atovaquone/Proguanil) pour un traitement curatif si je suis infecté (4 comprimés/j en une prise pendant 3j)
  • antidouleur / antipyrétique : paracetamol
  • antispasmodique intestinal : phloroglucinol + trimebutine
  • antidiarrhéique : lopéramide + racecadotril si persistance
  • antiémétique : métopimazine (Vogalène) lyoc
  • soluté de réhydratation orale : quelques sachets si perte hydrique importante
  • Azithromycine 250mg : si diarrhée infectieuse (Asie) et infection pulmonaire (2cp/j 3à5j)
  • Ciprofloxacine 500mg : si diarrhée avec fièvre et/ou hemorragique ou si brulures mictionnelles avec fièvre (1cp 2x/j 3j)
  • Augmentin 1g : si infection cutannée ou respiratoire (1cp 3x/j 7j)
  • antiinflammatoire stéroidien (prednisolone 20mg) : si état inflammatoire en complément des antibiotiques (3cp/j 3j)
  • antiinflammatoires non stéroidiens : ibuprofène 400mg
  • crème à base de cortisone : si piqûres avec état inflammatoire
  • Homeoplasmine : si irritation cutanée
Matériel de soin :
  • Antiseptique : Biseptine + sérum physiologique + dacryoserum + gel hydroalcoolique + petit savon
  • Couverture de survie
  • paire de ciseaux, tire tiques, pince à épiler, épingles à nourrice
  • Compresses stériles + Meches stériles hémostatiques + bandes Nylex + bande de crêpe + Stéri-strips + Micropore
  • Pansements secs, pansements hydrocoloides,
  • Gants en vinyle, crayon hémostatique,
  • Répulsif moustique (dès l’arrivée en zone tropicale impaludée)

*Ce listing n’est pas exhaustif, nous tacherons de le mettre à jours avant et après le départ